1 Boulevard des frères Lumière, 39100 Dole
0973681296
contact@levracdesdeglingues.fr

Cette semaine, objectif zéro déchet dans la cuisine

Epicerie Vrac, Bio et Locale

A la lecture de l’étude de WWF parue en  2020, on s’est sentis d’attaque pour une nouvelle semaine « Objectif zéro déchet… » 

Après la salle de bain, direction la cuisine.
7 jours / 7 actions pour diminuer notre impact environnemental dans cette pièce de la maison. Vous nous suivez?

#Jour1:  Choisir le vrac pour les produits alimentaires secs (pâtes, riz, légumineuses…)

Pas besoin de long discours quand on voit les chiffres  publiés par WWF: Acheter les pâtes  en vrac permettrait de supprimer 9 000 tonnes de déchets plastiques et 26 000 tonnes de gaz à effet de serre par an, mais aussi de réduire de 110 000 m³ la consommation d’eau.

Alors certes, pour cela il faudrait que TOUT le monde n’achète plus que des pâtes en vrac, ce qui est loin d’être le cas on est d’accord.

MAIS les 2 extra bonnes nouvelles c’est que: – l’étude ne parle QUE des pâtes (alors imaginez le résultat si on ajoute tout le reste des aliments secs!)
                                                                                 – WWF estime ces gains environnementaux en se fondant sur l’utilisation des sachets kraft au lieu des paquets de pâtes des grandes surfaces.  En remplissant directement vos contenants, et nous sommes nombreux à le faire au vrac, ces résultats sont encore plus encourageants 😁

Le saviez-vous? Au magasin, vous pouvez trouver 20 sortes de pâtes en vrac (y compris des lasagnes et des spaghetti) et 8 riz différents.

#Jour2: le contenant en verre à usage unique, fini pour moi !

On a parfois tendance à se dire que, parce qu’il est en verre, le contenant sera recyclé après usage.

Oui, mais… Même si c’est le cas, recycler consomme de l’énergie (eau, électricité). Alors le petit contenant à épices bien connu ou la bouteille d’huile, c’est un déchet facile à éviter. D’autant plus qu’il est compris dans le prix au kg des épices dans les magasins lambda.

Car non, malgré les chiffres qui peuvent parfois effrayer chez nous, nos épices ne sont pas chères, bien au contraire.

Nous n’avons pas peur d’écrire en gros le prix au kg parce que nous proposons des épices bio de qualité de chez Place des épices à un prix juste pour le produit, et pas pour son emballage 😉On vous laisse comparer les prix au kilo (en bio et à qualité équivalente de préférence) pour l’ensemble de nos épices.

Toutefois, quelques exemples (chez nous en bio vs dans les magasins lambda, en NON bio)

➡️Ciboulette: 60€50 vs 352€50➡️Ail Semoule: 38€80 vs 43€27➡️Piment de Cayenne: prix semblable mais bio vs pas bio➡️Cannelle bâton: 87€40 vs 183€➡️Cumin: 41€60 vs 47€19

#Jour3: Faire la vaisselle de manière éco-responsable

👉 Avec les accessoires adéquats: les brosses vaisselles en bois et leurs têtes de rechange pour jeter juste la partie usée ou avec les éponges lavables fabriquée à Dole par Elitik

👉 Avec le liquide vaisselle en vrac ou simplement un morceau de véritable savon de Marseille Savonnerie Fer à Cheval, ça fonctionne très bien 😉

👉 Pour les adeptes du lave-vaisselle, vous trouverez aussi gel lave-vaisselle, liquide de rinçage et sel régénérant, également en vrac

#Jour4 : Une petite soif ?

Selon Planetoscope, 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues chaque année. Seulement 21% du plastique est recyclé en France (source Novethic) 😓

Plusieurs études mentionnent aussi la présence de résidus de plastique dans l’eau de ces bouteilles. 🤒De quoi encourager à s’en passer.

Les bouteilles d’eau gazeuse en verre consignées (et donc réutilisées) ainsi que l’eau du robinet additionnée au charbon actif pour éliminer les éventuelles impuretés si besoin sont des alternatives qui permettent de consommer une eau plus pure et sans produire de déchet.

#Jour5 : Conserver en mode zéro-déchet

Se passer du film plastique et des sacs congélations vous semble impossible? Que nenni !On ne vous représente pas les boîtes en verre Duralex Made in 🇫🇷

Encore plus simple: les charlottes munies d’un élastique fabriquées localement par Elitik : plusieurs tailles disponibles pour s’adapter à vos contenants et des design sympa 😍

Pour les manuels (et pour les autres aussi, c’est très simple), vous pouvez même fabriquer vos bee wrap à partir de tissus et de cire d’abeille. Comme on est sympa, on vous a préparé une petite fiche recette (à retrouver sur la page dédiée du site) 😉

#Jour6: les petits plaisirs gourmands à la maison et à l’extérieur

Avant l’interdiction (bienvenue) des pailles en plastique, on estimait qu’un français utilisait en moyenne 49 pailles par an. C’est un objet omniprésent dans notre quotidien.

La plupart des alternatives (papier, bambou etc) paraissent plus écologiques mais sont aussi jetables après 1 utilisation. Pas top niveau écologie. Alors si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, pensez sur le long terme: les pailles en inox et leur indispensable goupillon pour les nettoyer parfaitement. Avec les pochettes créées par Elitik, vous pouvez même les garder dans votre sac en prévision de la réouverture des terrasses 😁😍

Rayon plaisir glacé, pour manger des esquimaux zéro-dechet faits maison, les moules freezy de Gaspajoe sont là 😋

#Jour7: Composter, une bonne idée !


Une fois qu’une bonne partie des déchets évitables a disparu de notre vie, il en reste quelques uns qui continuent à remplir la poubelle (épluchures de légumes, coquilles d’œufs trognons de pommes, restes de thé, marc de café…). En moyenne, ils représentent 30% des ordures ménagères.
Le compost permet de les valoriser en fabriquant son propre terreau et par la même occasion de diminuer le volume des poubelles.


Entre 2010 et 2017, le volume des ordures ménagères en Haute-Saône et dans le Doubs a respectivement diminué de 40% et 24%, entre autre grâce à la tarification incitative (moins on sort sa poubelle, moins on paye). Qu’on soit pour ou contre cette « carotte » financière, on ne peut nier que le résultat est là et que certains foyers ont peut-être pris conscience de leur capacité à agir dans ce domaine, du positif donc ! 👏 @hautesaone @doubscd25


A quand la même chose dans le Jura où nous payons la même chose que l’on sorte sa poubelle une fois par an ou toutes les semaines?


Une autre idée pour optimiser les épluchures avec cette publication sur laquelle nous sommes tombés hier
https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/atelier-zero-dechet-cuisiner-des-epluchures-de-fruits-2079688.html?fbclid=IwAR1NwPPyrmW2FqC65ciFPmyhA_DZJ8kg700qRdL-i_kxEcEXDT057wptqIw

On espère que vous aurez pu piocher quelques idées pour aller plus loin vers le zéro-déchet en cuisine ou vous rendre compte à quel point vous faites déjà beaucoup 😁Bonne fin de week-end à tous !

Nouveau servicePoint de retrait